En réponse à une pénurie d’experts Linux et open source, Savoir-faire Linux ouvre un centre d’examen individuel Red Hat à Montréal

Montréal, le 28 mars 2017 – À partir du 1er avril 2017, Savoir-faire Linux, chef de file de l’informatique à code ouvert sous licence libre au Québec et au Canada, hébergera dans ses locaux montréalais un kiosque individuel d’examen pour les certifications Red Hat®.

De gauche à droite : Pierre Lamarche, directeur du développement d’affaires et des partenariats stratégiques, Raymond Cantin, Directeur de la formation, et Eric Schaefer, Directeur des alliances stratégiques Red Hat.

En tant que Partenaire d’Affaires Avancé Red Hat, Savoir-faire Linux sera désormais équipée d’un kiosque permettant de faire passer les examens de certification Red Hat de façon individuelle dans ses locaux à Montréal. L’examen se déroulera sur un poste de test personnel, sécurisé et accrédité par Red Hat® au sein de l’entreprise québécoise. Le kiosque d’examen individuel Red Hat® couvrira un large choix de certifications : Administrateur Système certifié Red Hat® (RHCSA), Administrateur Système Red Hat® Open Stack, le Certificat Red Hat® d’expertise en gestion de Cloud Hybride, le Certificat Red Hat® d’expertise en stockage dans le cloud hybride, Développeur JBoss, Administrateur Jboss (RHCJA), etc.

« Nous sommes très heureux que Savoir-faire Linux prenne les devants et ouvre ce kiosque d’examen individuel au Québec, le seul du genre. Et il est tout à fait naturel que cela se fasse au sein de la compagnie qui concentre la plus forte expertise en logiciel libre de la Province. »
Eric Schaefer, responsable du développement Canada chez Red Hat®.

Rappelons que Red Hat® s’est rapidement imposé comme le chef de file mondial de solutions logicielles open source. Collaborant avec un large réseau de chefs de file de l’informatique, de partisans de l’open source, de développeurs et de partenaires d’affaires, le succès de Red Hat® fait écho à l’accélération et à l’ampleur des changements technologiques mondiaux. La révolution numérique, marquée par l’essor des technologies libres et la reconnaissance des stratégies numériques au cœur de l’innovation et de la croissance des entreprises, appelle à un recrutement estimé à plus de 182 000 experts TI d’ici 2019 au Canada, selon le Conseil des technologies de l’information et des communications (CTIC).

La Fondation Linux a elle-même publié en 2016 un rapport dans lequel elle décrit une pénurie croissante de spécialistes Linux et open source. 87% des entreprises interrogées reconnaissent en effet la difficulté de recruter des experts adéquatement formés et certifiés. Elles sont également 59% à vouloir intensifier le recrutement de ces mêmes spécialistes pour relever les enjeux de transformation numérique auxquels elles font face.

« Dans un secteur technologique en plein mutation, où la compétition fait rage pour attirer les meilleurs talents, nous considérons ces certifications comme essentielles pour soutenir le développement d’un bassin de talents numériques au Québec et renforcer la position du Québec dans l’économie numérique nord-américaine. Cette installation était plus que nécessaire pour répondre localement aux tendances technologiques émergentes » précise Christophe Villemer, Vice-président de Savoir-faire Linux.

Grâce à cette nouvelle offre en sol québécois, Savoir-faire Linux devient le premier et le seul premier partenaire québécois à offrir à la fois les formations et les certifications Red Hat® de manière collective et individuelle. L’entreprise entend ainsi consolider sa position de partenaire majeur dans les stratégies digitales des entreprises du Québec.

Références
Rapport « 2016 Open Source Jobs Report », mai 2016.
Communiqué du CTIC, mars 2016.

 

Le Paris Open Source Summit confie son axe technologique à Savoir-faire Linux

poss2016-1-768x245

 

Montréal, le 8 novembre 2016 – Le Paris Open Source Summit, 1er événement européen libre et Open Source qui réunira un large public international les 16 et 17 novembre prochains à Paris a confié à Savoir-faire Linux la définition du programme de l’un des thèmes phares de l’événement. Articulé autour de trois axes (Technologie, Entreprise et Société), le Paris Open Source Summit abordera cette année les perspectives industrielles et commerciales de l’Open Source mais aussi ses impacts technologiques et sociaux.

Le programme de la thématique «Tech» qui traitera entre autres des systèmes distribués et du blockchain, des problématiques d’interopérabilité, de l’infonuagique et de la révolution Devops, et  des systèmes de communication ouverts a été confié à Cyrille Béraud, président de Savoir-faire Linux et vice-président Tech du comité Programme de cette deuxième édition.
Les 47 conférences, panels et ateliers de la thématique «Tech» permettront également de comprendre en quoi l’ingénierie logicielle ouverte, en mettant la coopération et le développement durable au cœur du processus de création de valeur, changent les modèles organisationnels autonomes distribués, les plateformes embarqués et leurs liens avec l’Internet des objets.

La révolution numérique en marche

Alors que la stratégie numérique et la gestion de l’information deviennent une priorité de plus en plus marquée pour les dirigeants d’entreprise canadiens, la présence grandissante du logiciel libre et des technologies ouvertes dans les stratégies d’innovations laisse entrevoir un virage numérique majeur pour toutes les organisations désireuses de maîtriser leurs systèmes d’information.
«Dans ce programme TECH, nous démontrons comment les technologies ouvertes répondent aux défis techniques que rencontrent nos entreprises mais aussi en quoi elles peuvent devenir de véritables leviers de transformations organisationnelles. Les retours d’expériences de grands groupes industriels comme Airbus, le constructeur automobile groupe PSA Peugeot Citroën ou la SNCF en sont les meilleurs exemples» explique Cyrille Béraud, devant l’effervescence actuelle autour des technologies ouvertes.

Savoir-faire Linux, une expertise québécoise reconnue en Europe

Cette reconnaissance européenne de l’expertise de Savoir-faire Linux est une vraie satisfaction pour ses dirigeants et pour l’ensemble de ses collaborateurs qui travaillent sans cesse à révéler les bénéfices du modèle économique du logiciel libre et de l’Open Source et qui accompagnent ses nombreux clients ici au Québec mais aussi à l’international vers des solutions technologiques ouvertes et innovantes.

Ring, paquet officiel GNU

GNU logologo Ring

Depuis le mois d’octobre, Ring est officiellement un paquet GNU à la suite de son intégration dans le projet GNU.

Distribué sous licence GPLv3, Ring est un logiciel libre pour communiquer de multiples façons entre ses utilisateurs. C’est à la fois un téléphone, une station de conférence, une plate-forme d’échanges et de partage multimédia, un lien vers les objets connectés, le tout dans un univers où la liberté et la sécurité vont de pair. Fonctionnant sur un réseau distribué et chiffré de bout en bout, Ring tend à offrir une haute protection de la confidentialité et de la vie privée des utilisateurs.

Au milieu des années 2000, Savoir-faire Linux a démarré un projet intitulé SFL Phone. Ce projet a ensuite évolué pour bifurquer en un autre : Ring. Ce changement d’orientation est marqué par des étapes importantes, notamment le passage d’un protocole SIP à celui de l’OpenDHT en 2014, permettant une communication décentralisée sur le mode pair à pair. Le paquet GNU constitue une nouvelle aventure pour le projet et le mouvement du logiciel libre.

Grâce aux contributions extérieures, l’équipe de Savoir-faire Linux a développé au fil des mois une version bêta 2, qui s’inscrit parfaitement dans la philosophie du logiciel libre. Au-delà du code, Ring a noué des liens entre l’équipe de développement et les universités locales partenaires telles que l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), l’École Polytechnique de Montréal et l’École de Technologie Supérieure (ÉTS), où est sise la Maison du Logiciel Libre.

Nous voulons remercier ici tous nos contributeurs qui nous ont révélé les failles du projet et aidé à améliorer les aspects techniques de ce projet audacieux.

https://ring.cx

Savoir-faire Linux France poursuit sa croissance et s’installe dans de nouveaux locaux

Paris, le mardi 18 octobre 2016 – Pour diffusion immédiate

Créée en octobre 2014, Savoir-faire Linux France s’installe dans de nouveaux bureaux pour accueillir ses collaborateurs, de plus en plus nombreux. Ce déménagement s’inscrit dans un plan stratégique de développement, établi sur 3 ans (2017-2020), dont l’objectif est d’accompagner la croissance de l’entreprise et d’ajuster son offre aux besoins du marché.

Installée depuis son ouverture dans les locaux de Normation, la filiale française affiche un chiffre d’affaires en constante évolution (près de 100 % par an). Les consultants ont notamment mené des projets d’envergure pour le compte de clients comme Paris Dauphine, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Air Corsica, Red Hat, Orange, Radio France…

Forte de son succès, la société déménage au 137 boulevard Magenta, dans le 10ème arrondissement de Paris, dans les locaux d’inno3, un cabinet de conseil français et indépendant en innovation ouverte.

Outre le fait de disposer d’une surface plus vaste pour accueillir les équipes actuelles, ces nouveaux bureaux permettent d’appréhender l’évolution de la structure et offrent la possibilité d’accueillir clients, prospects et partenaires en toute convivialité.

Ce sera aussi l’opportunité d’organiser des formations d’expertise, ainsi que divers événements (séminaires, workshop,…) dans des conditions optimales.