Image of an arrow

Savoir-faire Linux au camp d’été McGill en sciences informatiques

Avatar

admin_sflinux

Le camp d’été McGill en sciences informatiques accueille chaque année un contingent de jeunes du secondaire intéressés par les métiers de l’informatique. Aujourd’hui, Alexandre Bourget, évangéliste des standards du Web chez Savoir-faire Linux, y présentait les principes et avantages de l’informatique libre en compagnie de sa collègue Sevan Hanssian, ancienne étudiante et bénévole au camp.

Selon Joseph Vybihal, chargé de cours au département de sciences informatiques de l’Université McGill et directeur du camp d’été, les étudiants et les entreprises ont un commun intérêt à participer à ces activités qui préparent et motive la relève à une profession d’avenir. Pour les entreprises, il s’agit de semer l’intérêt de la relève pour les métiers de l’informatique et, aussi, pour ce qui constitue leur spécificité propre.

a11yLa vidéo est sous-titrée en français ↗ cc ↗ English captions available

Ainsi, Alexandre Bourget affirme qu’il est important que l’entreprise soit proche des gens.

« Chez SFL, on est très près de la communauté. On va héberger une activité de Montréal Python, par exemple, et donner des présentations. La compagnie investit du temps là-dessus parce qu’il s’agit de réseaux de contacts et que c’est capital du point de vue des affaires. »

Ce jour-là, la présentation d’Alexandre était centrée sur les technologies ouvertes qui sont au cœur de l’expertise de Savoir-faire Linux. Pour les futurs étudiants, croit-il, bâtir son savoir et sa carrière avec les « briques » du logiciel libre, c’est s’assurer de ne pas être lié à la technologie d’une entreprise, mais au contraire de développer un capital intellectuel dont la valeur augmente au fil des expériences, peu importe l’entreprise qui vous emploie.

Le camp d’été permet aux élèves du secondaire de découvrir la réalité et la diversité des carrières en informatique ainsi que les environnements de travail qui seront les leurs, à McGill, s’ils décident d’y étudier, et, plus tard, dans des entreprises susceptibles de les embaucher. Certes, explique Joseph Vybihal, « ces jeunes sont en 10 ou 11e année, donc ils n’arriveront pas sur le marché du travail avant au moins cinq ans. Mais cela ne veut pas dire qu’ils seront disponibles. On les recherchera. »

* Pour faire vous aussi votre part pour la relève, répondez à l’appel de TECHNOCompétences et intervenez dans les écoles! 🙂


Articles similaires

Image of an arrow

[L’introduction est en français, le reste du texte en anglais] Un précédent article traitait des bonnes pratiques nécessaires à la mise en place de Linux RT et de son logiciel applicatif. Celui ci présente un cas concret dans un contexte industriel. Il met en oeuvre une mesure des performances sur un matériel dédié. A Practical […]

Parce que l’UX ne se limite pas au monde connecté, si vous allez un jour à Miami et que vous devez prendre le train, ne cherchez pas plus loin : optez pour la Brightline. Ce réseau ferroviaire a su inclure l’UX et l’expérience client dans son processus et rend le train extrêmement agréable à emprunter. […]

Tout le monde UX, abrégé TLM UX, est le rendez-vous UX (User Expericence – Expérience Utilisateur) de la scène Montréalaise. Proposant des conférences sur le sujet tous les 2 mois, TLM UX organise des rencontres entre passionnés, professionnels ou tout simplement curieux du domaine de l’expérience utilisateur. Ayant comme partenaires des grands noms d’agence de […]

Du 28 juillet au 5 août, l’un des membres de notre équipe, Hugo Lefeuvre (également un développeur Debian dans son temps libre), a participé à la DebConf18.  Ceci est LE regroupement annuel de la communauté Debian, à Hsinchu, Taïwan.  Au cours de la semaine, Hugo a passé du temps à préparer sa conférence sur Ring, à […]

Thumbnail image

Travailler chez Savoir-faire Linux, c’est rejoindre 145 experts qui contribuent à la réalisation d’un monde plus libre, mais aussi plus responsable. «Avec une dimension internationale très forte, nous souhaitons attirer en France et au Canada des talents passionnés par leur métier, contribuant déjà aux communautés du libre et ayant à cœur de résoudre les problématiques […]