Image of an arrow

Accessibilité aux technologies ouvertes grâce à une entreprise libre : Faire carrière avec les technologies ouvertes

Avatar

jvailhe

Travailler chez Savoir-faire Linux, c’est rejoindre 145 experts qui contribuent à la réalisation d’un monde plus libre, mais aussi plus responsable.

«Avec une dimension internationale très forte, nous souhaitons attirer en France et au Canada des talents passionnés par leur métier, contribuant déjà aux communautés du libre et ayant à cœur de résoudre les problématiques des clients qui nous font confiance », explique Christophe Villemer, vice président exécutif de Savoir-faire Linux.
Nous proposons à nos employés plusieurs avantages, comme des salaires compétitifs, une assurance collective qui l’est tout autant, un plan d’épargne entreprise et des horaires flexibles pour concilier travail et vie personnelle, notre distinction repose dans le fait que «  nous reconnaissons les talents de nos salariés et donnons l’espace pour les déployer et les faire grandir sans compromis, notamment en les incitant à contribuer aux logiciels libres », ajoute Christophe Villemer.

Une compagnie engagée dans les technologies ouvertes

Un éventail des contributions au Libre en 2016.

Le logiciel libre fait partie de l’ADN de Savoir-faire Linux. C’est une affaire de passion, même. Dès sa création, elle a encouragé ses employés à s’engager dans les communautés de développeurs. L’entreprise reçoit dans ses locaux des meetups pour les communautés Python, Liferay entre autres. Savoir-faire Linux va même plus loin en aménageant des plages horaires chaque mois pour contribuer aux projets du libre. Du coup, les développeurs se regroupent pour partager leurs connaissances, échanger sur des difficultés ou des réalisations, comme ils peuvent le faire également à l’occasion de midis techno, organisés pour découvrir une technologie. Par exemple, un expert en infrastructure pourra y parler d’Azure et des dockers, alors que le spécialiste maison en cybersécurité traitera de la passionnante arrivée de la blockchain dans des écosystèmes différents de la cryptomonnaie. À Québec, les DevDrinks sont l’occasion d’échanger avec les autres entreprises du secteur et accroître les compétences de chacun.

Tabara Diop, chargée de projets solutions Web et entreprise, elle est
titulaire d’un diplôme supérieur  technique en réseaux et télécommunications obtenu au Sénégal en plus d’une attestation d’études collégiales (AEC) complétée à Montréal.  Tabara cherche à développer ses connaissances dans la méthodologie Agile. Et si elle se verrait bien scrum master.

Cet engagement en faveur du libre dépasse par ailleurs les murs de l’entreprise, avec une portée sociale. Le projet Sous chef en est le meilleur exemple. Sous la houlette d’Emmanuel Milou, directeur technique solutions web et initiatives solidaires, le projet Sous chef est une plateforme de gestion de la base de données des clients pour l’organisme communautaire montréalais Santropol Roulant. Aux yeux de Flavien Peyre, développeur Python, ce fut « l’occasion de découvrir Django, avec lequel je travaille actuellement, mais au-delà de cette considération technique, c’est surtout intéressant pour la communauté

Samuel Sirois, développeur web, front end et back end
Libriste convaincu et pratiquant, Samuel est un acteur engagé dans l’accessibilité numérique. Il est une personne de référence dans ce domaine au sein de l’entreprise, où il donne des formations sur les bonnes pratiques. Et  il aime voir la météo sur son terminal.

Une politique de formation interne

Le partage des connaissances va de pair avec une amélioration continue de ces dernières. Aussi Savoir-faire Linux possède-t-elle un panel de formations pour développer l’expertise de ses employés et favoriser la mobilité interne. «Nous avons un programme d’accompagnement avec des développeurs plus expérimentés, explique Raymond Cantin, directeur de la formation. En outre, nous les aidons pour devenir eux-mêmes formateurs par la suite, afin qu’ils partagent cette expertise».
Qui dit formation, dit certification. Et chez Savoir-faire Linux, elles sont légion. Parmi les plus courues, nous retrouvons celles reliées à Red Hat (RHCSA et RHCE), Liferay, ITIL et bien sûr les formations de la Linux Foundation ne sont pas en reste. Cette année, c’est le département Infrastructure presque au complet qui planchera sur les examens Red Hat! Dans cette cohorte s’insère le responsable de la cybersécurité, toujours gourmand en matière de certification.
Concernant la cybersécurité, Savoir-faire Linux sera fièrement représentée au NorthSec, rendez-vous canadien dans le domaine. Notre équipe participera à la compétition CTF, très prisée par les passionnés de sécurité applicative, qui aura lieu à Montréal en mai prochain. Dirigée et entraînée par Serge-Olivier Paquette, notre expert en sécurité, l’équipe se prépare chaque semaine pour affronter les 400 autres limiers inscrits au NorthSec.
Cette participation et la préparation à ce genre de compétition sont des exemples d’une volonté de Savoir-faire Linux de faire fleurir les projets collectifs et/ou individuels. Nous encourageons l’intrapreneurship à plusieurs niveaux, grâce à un modèle de gestion transversale, laissant une liberté d’initiative à chacun pour mener un projet à bien.

Un développement axé sur la diversité

Des ateliers de français ont lieu 2 fois par semaine dans nos locaux de Montréal

Si l’expertise est une valeur primordiale pour nous, la diversité est essentielle. Créée au Québec, Savoir-faire Linux compte à travers ses employés 25 nationalités, elle est présente dans 5 villes, sur deux continents. Cette ouverture est l’un des socles de notre compagnie, en cherchant à rendre compte de la diversité des sociétés dans lesquelles nous sommes installés.
Au Québec, nous nous impliquons dans l’intégration de nos employés, en donnant des cours de français aux collaborateurs non francophones, afin d’insister sur le fait que le français soit la langue de travail.
Sensibilisée aux enjeux de la diversité et de l’inclusion, nous avons participé au projet pilote de la certification Employeur remarquable – Diversité ethnoculturelle mettant en valeur les pratiques de gestion qui touchent à la diversité ethnoculturelle en milieu de travail.
Dans cet esprit, Savoir-faire Linux s’engage par ailleurs dans la formation continue et l’intégration des professionnels formés à l’étranger par le biais du programme IntegraTIon de Technocompétences.
Pour beaucoup, qui sont venus avec un permis d’études, nous les accompagnons dans leur obtention d’un permis de travail et une résidence permanente. Enfin, pour favoriser la rétention, Savoir-faire Linux offre aussi la possibilité à ces employés, souhaitant évoluer dans un autre environnement, pays ou service, la mobilité interne entre ses différents points de services à Toronto, Québec, Lyon et Paris.

Une implication sociale et environnementale

Dotée d’un plan de responsabilité sociale et environnementale, et certifiée 14001, Savoir-faire Linux s’engage à plusieurs niveaux. D’une part, elle est membre de l’Association pour une gestion informatique techno-responsable (AGIT), qui sensibilise et cherche des solutions pour réduire l’impact environnemental des pratiques du secteur.

Yasmina Bahloul, chargée de projets solutions Web et entreprise
Venue de la fonction publique québécoise, cette Bourguignonne est une personne qui travaille en mode solutions pour les projets de ses clients. Très impliquée dans la communauté Agile de Québec,  cette passionnée de plein air aime aussi gravir des montagnes. Dans la région, elle a l’embarras du choix.

Poursuivant dans cette lignée, nous participons au programme Carbone Boréal, pour compenser nos émissions de gaz à effet de serre dans les transports, les matières résiduelles et les bâtiments.

Cette implication se retrouve dans la philosophie de nos employés, qui, au sein du Comité Social, soutiennent des causes telles que l’intégration des réfugiés ou encore la réinsertion sociale à travers un programme de réaménagement urbain. Le comité social a organisé des loteries à l’occasion des fêtes de fin d’année pour financer ces projets.

Un milieu de travail stimulant

Le comité social est non seulement un acteur engagé mais aussi très actif : 5 @7

Ash Charles, Consultant en systèmes embarqués
Originaire de la Colombie britannique, Ash est un expert en Internet des objets. Ce diplômé de Simon Fraser et Waterloo,  est un fervent utilisateur de notre logiciel libre Ring, bien avant son entrée dans le département Ingénierie Produit.

thématiques, sorties au ski et  aux glissades en hiver  pour les bureaux de Montréal et Québec, l’organisation du party de Noël etc. Notons que les employés des bureaux de Québec, Toronto et Paris et Lyon sont conviés à ce rendez-vous annuel!

Nous recrutons actuellement plusieurs profils, du développeur Java à l’architecte technologique GNU Linux/ DevOps, en passant par l’administrateur système GNU/Linux, rejoignez-nous !


Articles similaires

Image of an arrow

Parce que l’UX ne se limite pas au monde connecté, si vous allez un jour à Miami et que vous devez prendre le train, ne cherchez pas plus loin : optez pour la Brightline. Ce réseau ferroviaire a su inclure l’UX et l’expérience client dans son processus et rend le train extrêmement agréable à emprunter. […]

Avatar
17 Oct. 2018 Lecture de 2 minutes.

Tout le monde UX, abrégé TLM UX, est le rendez-vous UX (User Expericence – Expérience Utilisateur) de la scène Montréalaise. Proposant des conférences sur le sujet tous les 2 mois, TLM UX organise des rencontres entre passionnés, professionnels ou tout simplement curieux du domaine de l’expérience utilisateur. Ayant comme partenaires des grands noms d’agence de […]

Avatar
20 Août. 2018 Lecture de 3 minutes.

Du 28 juillet au 5 août, l’un des membres de notre équipe, Hugo Lefeuvre (également un développeur Debian dans son temps libre), a participé à la DebConf18.  Ceci est LE regroupement annuel de la communauté Debian, à Hsinchu, Taïwan.  Au cours de la semaine, Hugo a passé du temps à préparer sa conférence sur Ring, à […]

Avatar
15 Août. 2018 Lecture de 2 minutes.
Thumbnail image

  Savoir-faire Linux et le CTIC célèbrent les premières cohortes de diplômés dans le cadre de l’Initiative de Numérisation des Petites Entreprises (INPE). Les premiers étudiants ont commencé en janvier dernier le programme de six mois pour devenir la prochaine génération de leaders de la transformation digitale des petites entreprises en Ontario, dans le cadre […]

Avatar
11 Mar. 2018 Lecture de 4 minutes.

Le 25 et 26 novembre prochain, Savoir-faire Linux sera présente aux Journées Québec à Paris pour dénicher les perles rares et les pousser à rejoindre l’aventure québécoise ! Les Journées Québec, des rencontres gagnantes Organisées à Paris par le gouvernement du Québec et ses partenaires, les Journées Québec permettent chaque année des professionnels de rencontrer […]

Avatar
6 Nov. 2017 Lecture de 3 minutes.
Fermer
Fermer