Revue de presse Inno #1

Mobilité

Kotlin : Faster Lazy for Android

Par Loïc Siret

L’utilisation de Lazy en Kotlin permet de déclarer une Property sans l’initialiser immédiatement : Elle le sera lors de son premier usage ! Particulièrement utile lorsque que l’on veut mapper une Property sur le résultat d’un appel à une base de donnée par exemple.

iOS : Présentation de Weavy au CocoaHeads Meetup du 21 septembre dernier

Par Thibault Wittemberg (conférencier)

Dans le monde réel, le tissage implique l’utilisation d’un métier à tisser pour entrelacer deux ensembles de fils à angle : le “Warp” qui s’étend verticalement et le “Weft” qui la traverse horizontalement. Dans cette présentation, nous avons démontré qu’une technique aussi ancienne peut être très utile, notamment lors de la navigation dans une application iOS. L’objectif est de se débarrasser des limitations inhérentes aux “segues” ou au code technique de modèles de conception comme “Coordinator”.

Weavy est un framework open source, basé sur un tel modèle de tissage, qui favorise la programmation réactive, la navigation déclarative, l’injection de dépendance et la séparation des préoccupations.

Développement Web

Intégration de React dans Drupal Core

Par Alexandre Lision

Des discussions ont été entamées à la DrupalCon Vienna pour intégrer React dans Drupal Core. Pourquoi cette discussion maintenant ? Car React a beaucoup plus de traction que d’autres framework JS, et s’est démocratisé. De plus le récent retournement de veste sur la nouvelle licence de React sous MIT va dans la bonne direction pour considérer son intégration dans Drupal. Toutefois, le manque d’expertise JS au sein de l’équipe de contributeurs Drupal pourraient être un bloquant.
Le mix entre Drupal et React native permettrait de bénéficier d’un CMS démocratisé et robuste avec une solution Front-end moderne.

Actualités diverses

Après-midi Contribution, vendredi 29 septembre

L’après-midi Contribution est un événement récurent organisé par le département Innovation digitale, Web et mobilité de Savoir-faire Linux. Il permet à nos consultants de consacrer une partie de leur temps à contribuer à des projets open-source ainsi qu’à se former sur de nouvelles technologies.

Découverte d’un module Python de reconnaissance optique de caractères (OCR)

Par Kevin Barralon

Tesseract est moteur de reconnaissance optique de caractères (OCR) qui reconnaît plus de 100 langues. Il existe un module Python permettant d’utiliser le moteur en important le paquet. Le paquet reconnaît les formats jpeg, png, gif, bmp, tiff, et d’autres grâce au paquet PIL (ou Pillow). Une après-midi a été dédiée à la découverte du paquet et à son installation dans un conteneur Docker dans le but de l’utiliser conjointement avec le micro-framework Python Flask et de créer une API Rest avec notamment un endpoint qui permettrait de renvoyer les résultats de la reconnaissance des caractères d’une image soumise via l’API.

Publié par

Savoir-faire Linux

Savoir-faire Linux est le chef de file de l’informatique à code ouvert sous licence libre au Québec et au Canada. Moteur d’une économie nouvelle fondée sur le savoir, Savoir-faire Linux développe depuis 1999 une expertise exceptionnelle qu’elle met au service des entreprises et des organisations publiques afin de répondre aux défis d’évolution de leurs systèmes d’information. Forte d’une équipe multidisciplinaire de plus de 145 experts de 24 nationalités différentes dans 5 villes et sur 2 continents, Savoir-faire Linux fournit des services à plus de 500 organisations à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *